Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
13 mars 2017

Quand et comment recruter son N°2 ? 3 clefs pour réussir (Part. 2/2)

Article écrit par Frédéric DUBOIS pour GPO Mag :
 
Dans la 1ère partie, nous attirions votre attention sur des erreurs courantes comme chercher son clone ou la tentation de croire à l’homme ou à la femme miracle.
Nous vous invitions également à répondre à deux questions préalables au recrutement de ce numéro 2 : À quoi suis-je le plus efficace ? À quoi suis-je le plus rentable ?
Cette réflexion doit vous permettre d’identifier vos « pépites » : les domaines où vous êtes à la fois le plus efficace et le plus rentable et vos activités « pipeau » celles où, vous avez dû, dans un 1er temps, faire, faute de structure, des choses pour lesquelles vous n’êtes pas nécessairement le meilleur.
Partant de là, vous allez pouvoir utiliser la 1ère clef :

1. Misez sur la complémentarité

La solidité d’une chaîne dépend de celle de son maillon le plus faible, il en va de même en management. Tout comme l’athlète à l’intersaison, qui entretien ses points forts et travaille ses points faibles, faites de même avec les compétences de votre numéro 2.
> Vous êtes intuitif et global ? Privilégiez quelqu’un d’analytique. Certes, vous évoluerez à des rythmes différents, le tout est d’en être conscient au départ mais vos prises de décision y gagneront.
> Vous êtes technicien dans l’âme ? Cherchez un commerçant.
Cultivez les différences. Elles vont faire naître des visions et des approches que vous n’auriez sans doute pas eus et enrichirons votre management après une nécessaire période d’adaptation.
Difficile de parler de complémentarité sans parler de mettre du féminin dans le management de l’entreprise.
Sensibilité, mode de réflexion et approches très complémentaires. Sans rentrer dans des débats des chiffres, de plus en plus d’études montrent que le management au féminin produit d’excellents résultats avec, souvent, des visions plus long terme que leurs homologues masculins.
Nous venons d’évoquer ci-dessus des caractéristiques de compétences et de profil psychologique. Dès lors que vous allez rentrer dans le vif du sujet et passer en phase de recrutement, après avoir buché sur le profil, les missions, les objectifs et la rémunération, nous vous souhaitons de crouler sous les CV pour vous interroger sur la seconde clef :

2. Et les parcours atypiques ?

Il ou elle a commencé dans un secteur puis en a changé plusieurs fois, en plus, ça ne colle pas avec son parcours initial, corbeille ?
La formation initiale ? Combien sommes nous à être parti dans une filière à 18 ans sous la pression de l’entourage pour découvrir quelques années plus tard qu’il y avait erreur de casting.
L’habitude très française d’accorder une grande importance au parcours initial peut vous faire passer à côté d’une pépite.
Le même raisonnement est valable pour des changements de fonctions ou de secteur d’activité. Bien sûr, il faut faire le tri entre instabilité ou succession d’échecs et capacités. Là, le seul moyen sera l’entretien, à minima téléphonique, idéalement, une vraie rencontre.
Le parcours atypique peut vous permettre de rencontrer des candidats à la capacité de rebond au dessus de la moyenne, disposant d’une excellente capacité d’adaptation, deux qualités sans doute utiles pour vous seconder, non ?

3. Comment définir le profil ?

Sauf à ce que vous ayez décidé de confier le recrutement à un cabinet spécialisé, vous allez devoir passer par la case rédaction d’annonce, précédée de la définition du profil.
Un peu plus bas, un petit outil simple en forme de matrice pour poser votre réflexion.
 
Dernier élément : Le choix d'un N°2 mais, c'est aussi vrai pour les autres postes clefs, directeur commercial, DRH ou DAF est une étape clef où les erreurs peuvent couter cher en temps et argent. Prendre le temps ou plutôt, investir du temps avant, c'est se donner les moyens d'augmenter sérieusement les chances de succès. Se faire accompagner par un conseil en organisation et management est souvent un gros plus. Un peu plus bas et en 2 clics, de quoi réaliser un 1er contact sans engagement.
 
 

Photos

Parlons-en !

Un renseignement, une question ? Nous revenons vers vous très vite !

1/2 heure,
1 café,
0 engagement
Nom * Société *
E-mail * Téléphone *
Message *
Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l'utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de confidentialité.