Nous utilisons des cookies pour garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser celui-ci, nous considérons que vous en acceptez l'utilisation. plus d'informations
10 févr. 2017

Quand et comment recruter son N°2 ? 3 clefs pour réussir ! (Part 1/2)

Article écrit par Frédéric DUBOIS pour GPO Mag :  
 

1.Ne cherchez pas votre clone

Une erreurs courante est de rechercher une sorte de double : Qui aurait la même manière de voir les choses, de les appréhender, la même formation, la même expérience. Bref,  un second « moi » 
En plus, il aimerait faire ce que moi je n’aime pas comme ça je pourrait me décharger de ces tâches rébarbatives.
Bien sur le trait est ici volontairement exagéré! Pour un dirigeant ou un manager, recruter un profil similaire au sien est rassurant mais ne garantit pas la performance.

2.Ne croyez pas à l’homme ou à la femme miracle

Cela peut sembler évident mais c’est pourtant un classique. 
Le dirigeant confronté à des problématiques sur lesquelles il  bute et qui aimerait que l’embauche de ce N°2 résolve tout.
C’est humain et compréhensible mais peu réaliste!
L’embauche d’un cadre ne peut compenser les carences éventuelles d’une organisation et il convient d’y porter remède avant d’intégrer le nouveau venu. 

3.Cherchez plus compétent que vous, si, si, ça existe :-)

Derrière la boutade se cache une difficulté plus important qu’on ne le pense car l’inconscient va guider la prise de décision. Que se passe-t-il dans notre tête à ce moment là?
« Si je recrute « telle personne » qui est plus compétente que moi sur le sujet :
-Elle va me faire de l’ombre, je vais paraître moins compétent
-Comment vais-je pouvoir manager quelqu’un de plus compétent?
-Si elle est meilleure que moi, je vais vraiment devoir lâcher prise sur « telle » tâche qui me plait car elle y sera plus performante que moi
Ces trois grandes peurs cachées dont on a rarement conscience relèvent en fait d’une difficulté courante en management : « Je fais » ou « Je fais faire » Tel l’entraîneur sportif qui n’est pas obligatoirement un ex champion, quand le dirigeant doit recruter son N°2, c’est bien pour ne plus faire!
En synthèse de cette 1ère partie, au moment de recruter, menez au préalable une réflexion pour répondre à 2 questions : A quoi suis-je le plus efficace? A quoi suis-je le plus rentable?
Nul doute que cela ne vous donne déjà des pistes en attendant de lire la seconde partie où nous évoquerons les complémentarités à trouver, la question des parcours atypiques et comment définir le profil, entre savoir faire et savoir être. 
 
Vous voulez voir concrètement comment cela peut se passer dans votre entreprise ? Saisissez l'opportunité d'un 1er contact : 30 mn, un café et c'est sans engagement ! Descendez un peu plus bas pour le formulaire et nous revenons vers vous très vite.

Parlons-en !

Un renseignement, une question ? Nous revenons vers vous très vite !

1/2 heure,
1 café,
0 engagement
Nom * Société *
E-mail * Téléphone *
Message *
Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l'utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter notre politique de confidentialité.